Newsletter

Etudier au Japon

Présentation du pays

Étudier au Japon, le pays de la haute technologie, de l’imagination, de la culture mangas et geek, et découvrir un pays précuseur sur de nombreux points. La civilisation japonaise n’est semblable à aucune autre, et c’est donc tout naturellement que de plus en plus d’étudiants rêvent d’aller vivre là-bas dans le cadre de leur études.

 

Étudier au Japon, c’est faire preuve d’une ouverture culturelle sans équivalent

Le Japon est un pays de plus en plus attirant pour les étudiants français de par sa culture très appréciée, et surtout très différente de la notre. Cependant, étudier au Japon n'est pas des plus faciles pour les étudiants français, et une bonne dose de motivation est nécessaire afin d'entreprendre les démarches. Deux possibilités existent pour les étudiants français souhaitant partir étudier au Japon :

L'inscription à une université japonaise en tant qu'étudiant étranger sans partenariat :

S'inscrire à une université japonaiseLes étudiants étrangers souhaitant étudier au Japon sans accords ni partenariat doivent se soumettre à un test nommé EJU ou Examination for Japanese Université Admission for International Students, afin d'évaluer leur niveau général, mais aussi leur niveau de japonais. Ce test peut se faire deux fois par an depuis 2002 en France et se destine aux étudiants souhaitant faire un cursus d'une année minimum à l'université japonaise.

Le contenu des épreuves du test est le suivant :

Test de Japonais en tant que langue étrangère
Un choix entre une épreuve de Sciences OU une épreuve de culture sur le Japon traitant de son lien avec le monde
Une épreuve de Mathématiques

Attention cependant, toutes les universités au Japon ne reconnaissent pas forcément ce test, bien que le choix reste assez varié pour que vous arriviez à trouver une université qui vous plaise.

L'inscription à une université japonaise dans le cadre d'un partenariat :

Dans le cas où vous souhaitez partir dans le cadre d'un partenariat, une centaine d'établissements français possèdent des accords d'échanges avec des universités japonaises, et peuvent intégrés votre départ dans le cursus francophone. La liste des établissements français ayant un partenariat ou un accord avec une université japonaise est disponible sur la page wiki des études au Japon.

L'université française vous aidera dans vos démarches pour obtenir les documents nécessaires à votre départ, mais les formalités sont facilement faisables par soi-même.

Une fois accepté, vous devrez commencer les démarches pour obtenir un visa étudiant au Japon.

Les démarches pour obtenir un visa étudiant afin de partir au Japon :

Chaque étudiant étranger désirant étudier au Japon plus de 3 mois doit demander un visa au sein de l'ambassade Japonaise de son pays. Les démarches sont à faire près de 6 à 9 mois avant le départ, et afin de faciliter les formalités à la fois pour vous et pour l'ambassade japonaise, il est possible de prendre un rendez-vous via la page "Rendez-vous" du site France Diplomatie.

Les démarches et documents demandés pour l'obtention du visa :

Tous les étudiants restant au Japon pendant une période inférieure à trois mois n'ont pas besoin de visa étudiant, et se voient octroyés à leur arrivée un visa "touriste". Dans le cas contraire, vous devez d'abord vous inscrire dans une université japonaise et avoir été accepté avant de commencer les démarches.

Une fois accepté au sein d'une université, celle-ci vous enverra plusieurs documents, notamment une lettre d'acceptation et un "Certificate of Eligibility" prouvant que vous pouvez partir au Japon. A partir de là, prenez contact via le site "France Diplomatie" afin de faire les démarches à l'ambassade Japonaise.

Le visa étudiant pour partir au Japon, les documents demandés :

Visa pour étudier au Japon

Voici les documents demandés par l'ambassade du Japon lors de votre demande de visa étudiant :

L'original du « Certificate of Eligibility » (COE) accompagné de sa photocopie recto-verso
Passeport en cours de validité (non biométrique accepté)
Titre de séjour (sauf membres de l’Union Européenne) accompagné de sa photocopie recto-verso
1 formulaire de demande de visa (les signatures figurant sur le passeport et le formulaire doivent être uniformes)
1 photographie d’identité (de bonne qualité datant de moins de 6 mois) à coller sur le formulaire.

Le formulaire de demande de visa est disponible à ce lien vers le site de l'ambassade japonaise.

Les frais d'inscription aux universités au Japon pour les étudiants internationaux :

Combien coûte une année universitaire au Japon ?L'éducation supérieure au Japon n'est pas accessible gratuitement à tout les étudiants, et toutes demandent des frais d'inscription plus élevés qu'en France pour pouvoir rentrer dans l'une de leurs formations.

Il faut différencier trois coûts différents lorsque vous souhaitez vous inscrire dans une université japonaise, les frais pour postuler à l'université, les frais liés à votre admission au sein de l'université, et les frais d'inscription pour valider votre admission au sein d'une formation.

Combien coûte une année au sein d'une université japonaise ?

Les universités demandent des frais d'environ 150 euros lorsque vous souhaitez vous inscrire à leurs formations, et envoyer votre dossier. Ces frais ne sont pas remboursables, que vous soyiez accepté par la suite ou non. Lors des formations pré-universitaires, l'organisme vous conseillera tout au long la création de votre dossier, ainsi que dans vos choix d'universités pour vous assurer que vous ne faîtes pas d'erreurs.

Les frais d'inscriptions aux universités japonaisesUne fois accepté au sein d'une université, viennent ensuite un deuxième type de frais assez particulier, celui des frais d'admission. En effet, une fois pris au sein d'une université, celle-ci va mettre en place de nombreuses démarches qui n'ont lieu que lors de votre année d'arrivée. L'université vous demandera donc des frais supplémentaires seulement la première année pour couvrir ces dépenses supplémentaires. Il vous est demandé en moyenne 2500 euros pour ces démarches, et ce uniquement la première année.

Une fois les frais d'admission réglés, il vous reste à régler les frais d'inscriptions classiques, c'est à dire payer pour la formation que vous allez recevoir. Si ceux-ci peuvent varier d'une université à l'autre, ils tournent en moyenne autour de 5000 euros par an. Dans certains cas, comme les étudiants chercheurs, les frais sont à payer par mois, la durée du séjour étant souvent flexible et variable.

Si les frais peuvent sembler important pour un étudiant français, des programmes d'échanges existent pour limiter voir être totalement exonérer de ces dépenses. Il existe aussi un certain nombre de bourses d'études au Japon destinées aux étudiants étrangers.

Comment payer les frais d'inscriptions aux universités japonaises ?

Il vous faut payer les frais d'inscription jusqu'à un mois avant la date de rentrée prévue. Ainsi, selon le calendrier universitaire japonais, il vous faudra payer pour le semestre d'été au mois d'Avril et pour le semestre d'Hiver au mois d'Octobre.

En cas de non paiement, les universités peuvent dans certains cas mettre en stand-by votre admission, jusqu'à paiement. Ils se font généralement via virement bancaire, mais d'autres solutions peuvent être envisagées.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Pays similaires