Newsletter

Etudier en Belgique

Présentation du pays

Étudier en Belgique est un excellent moyen de partir étudier à l’étranger sans pour autant être dépaysé ! La partie française ressemble à s’y méprendre à notre culture, alors que les formations proposées sont très proches de celles proposées au sein de nos universités. Mais l’intérêt est ailleurs, à commencer par des études beaucoup plus accessibles et moins élitistes dans de nombreux secteurs !

 

Les établissements de l’enseignement supérieur en Belgique :

Les établissements de l’enseignement supérieur en Belgique se rapprochent beaucoup de ceux appartenant au système français, facilitant ainsi la compréhension du système belge pour les étudiants français.

Si les différents établissemens sont une composante importante du système universitaire belge, les différents diplômes délivrés doivent aussi être connus !

Les universités en Belgique et leur fonctionnement :

Elles peuvent être divisées en deux catégories, les universités flamandes et les universités françaises. Ils existent uniquement 10 universités françaises, qui concentreront quasiment l’ensemble des inscriptions des étudiants venant de France. Les formations au sein des universités ont adopté le système LMD comme en France, et son divisées en trois cycles, Bachelier – Master – Doctorat.

Les formations sont dans l’ensemble très théoriques, avec la Philosophie, langues et lettres, économie, histoire de l’art et archéologie, sciences médicales, criminologie, sciences dentaires … L’ensemble des formations françaises se retrouvent de manière quasi-similaire dans les universités belges, vous ne risquez donc pas d'être perdu !

Leur coût est sensiblement supérieur aux établissements français, avec en moyenne 760 euros de frais d’inscriptions.

Les hautes écoles en Belgique :

Les universités en BelgiqueComme le système des grandes écoles françaises, le système des hautes écoles en Belgique se différencie de l’université par un enseignement plus professionnel et moins théorique. Les diplômes sont reconnus par le gouvernement belge ainsi que dans le reste de l’Europe, et permettent donc par la suite de continuer ses études à l’université. En revanche, celles-ci ne coûte que 350 euros par an et couvrent des domaines très larges.

Il existe actuellement près de 30 hautes écoles en Belgique dont 21 proposent des formations en français.

Les études ne sont possibles que sur les deux premiers cycles Bachelier et Master, la recherche n’existant pas au sein des Hautes écoles belges, bien que cela soit amené à évoluer. Les formations dispensées dans ce type d’établissements peuvent être divisées en 8 secteurs : agricole, artistique, éco­nomique, paramédical, pédagogi­que, social, technique et traduc­tion-interprétation.

Les écoles supérieures des arts en Belgique :

Les écoles supérieures des arts sont des établissements de l’enseignement supérieur belge préparant des formations uniquement dans le domaine artistique. Il est donc possible de retrouver des formations dans les secteurs suivants :

Les arts plastiques, les arts visuels, et les arts de l’espace
Les formations musicales
Le théâtre et les arts de la parole
Les arts du spectacle, les techniques de diffusion et de communication, et le cinéma.

Pour être admis dans un établissement dispensant ces formations, il vous faut passer un concours jugeant vos capacités artistiques liées en grande partie à la formation visée. Les formations proposées par ce type d’établissement durent entre 3 ans et 6 ans, du grade de Bachelier équivalent de notre Licence au grade de Master spécialisé.

En plus de ces 3 types d’établissements s’ajoutent les instituts supérieurs d’architecture préparant aux métiers liés à l’architecture.

Les formalités pour s'inscrire aux universités en Belgique

Les formalités et démarches administratives pour partir étudier en Belgique :


 

Les démarches sont à commencer près de 9 mois avant la date de départ prévue, afin de respecter les délais pour s’inscrire aux universités Belges, et ne pas manquer de temps. Chaque établissement belge ne peut accueillir que 30% de non résidents dans les formations de type médical pour éviter l’inscription massive d’étudiants étrangers au détriment des étudiants locaux.

 

1. S’inscrire à l’université en Belgique (Janvier – Mars)


 

Chaque établissement en Belgique possède un service des admissions et des inscriptions. Il est donc conseillé de contacter directement ce service après avoir trouver leurs coordonnées sur le site internet de l’établissement, afin de connaître exactement les documents à fournir dans votre dossier d’inscription.

Généralement, il vous faudra envoyer votre dossier d’inscription par courrier ou par internet si l’université le permet avec les documents suivants :

 

  • Vos notes de l’enseignement supérieur
  • Vos notes des deux dernières années de lycée si vous postulez après le bac
  • Vos diplômes de l’enseignement supérieur
  • Plusieurs photos d’identités
  • Un CV
  • Une lettre de motivation en français.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consultez les articles sur « Les équivalences de diplômes en Belgique », ou encore « Les frais universitaires en Belgique », qui sont des points importants à prendre en compte lors de votre inscription.

La lettre d’admission et autres démarches


 

S'inscrire aux universités en BelgiqueUne fois le dossier envoyé aux universités de votre choix, vous recevrez une lettre confirmant ou non votre admission dans la filière et l’université demandée dans un délai de 3 semaines à un mois.
Étant donné que vous êtes de nationalité française et que vous maîtrisez (normalement) la langue, pas de test à passer à ce niveau là, de même pour le visa étudiant qui n’est pas obligatoire pour les citoyens de l’Union Européenne.

Les démarches d’inscription en Belgique sont donc très simples dans la mesure où vous les faîtes dans votre langue natale. Dans le cas où vous souhaitez rejoindre une formation en anglais, un test de langue de type IELTS ou TOEFL vous sera demandé par l’université, afin de valider votre niveau de langue.

L’inscription à l’établissement de votre choix


 

Une fois les différentes réponses obtenues, vous devez faire un choix entre les établissements vous ayant admis dans l’une de leurs formations. Il se peut que certains vous demandent des conditions supplémentaires afin d’être admis, comme obtenir le diplôme que vous préparez actuellement, ou obtenir un certain score à un test de langue. Une fois ces requis atteint, vous pourrez contacter l’établissement pour valider votre inscription.

La validation définitive se fait une fois les frais d’inscriptions à l’université payés.

Visa

Les documents à fournir pour effectuer la demande de visa sont :

  • 2 formulaires de demande de VISA (à retirer à l’ambassade ou au consulat général) et 2 photos;
  • La copie des trois premières pages du passeport dont la validité est d’au moins un an;
  • La décision d’admission délivrée par une université ;
  • Une preuve de la solvabilité du candidat. Le candidat doit fournir tout les documents attestant qu’il peut subvenir à ses besoins durant ses études : attestation de bourses, relevés bancaires, ressources du garant et un engagement à l’égard de l’Etat belge (souscription à la prise en charge relative à l’article 60 de la loi du 15 décembre).
  • Une attestation de transfèrt bancaire si le garant ne réside pas en Belgique
  • Une fiche anthropométrique ;
  • La preuve d’obtention d’équivalence ;
  • Certificat médical délivré par un médecin agréé par les autorités belges.

Un logement étudiant en Belgique, trouver un logement qui vous convient :


 

Les étudiants français souhaitant se rendre en Belgique pour leurs études ont de nombreuses facilités à trouver un logement sur place, alors que les options ne manquent pas. La maîtrise de la langue française vous permettra de communiquer facilement avec l’université ou rechercher les annonces dans les différents médias afin de trouver le logement qui vous convient, que cela soit un logement universitaire ou un logement privé.

 

Les logements universitaires en Belgique :


 

Chaque université en Belgique propose des offres de logements universitaires aux étudiants internationaux comprenant la plupart du temps une chambre simple avec de nombreuses pièces communes, dont la cuisine et la salle de bain.

 

Ce type de chambre est communément appelé « kots » et permet de vivre en communauté tout en gardant une certaine vie privée. Le prix moyen d’une chambre selon le gouvernement belge est de 270 euros par mois. Gardez à l’esprit que les universités ont un nombre limité de places malgré le fait qu’une partie soit réservée aux étudiants internationaux.

 

Il est donc conseillé d’entamer les démarches dès la réception de la lettre d’admission de votre université, en la contactant directement afin de connaître les procédures qui se font souvent via internet.

 

Les logements privés en Belgique :


 

Les logements étudiants en BelgiqueSi vous souhaitez trouver un logement privé qui vous permet de mieux répondre à vos besoins mais souvent à un coût plus élevé, deux solutions s’offrent à vous. Passer par une agence privée ou faire les recherches par vous-même.

 

La recherche personnelle n’est pas difficile en soi et permet d’économiser de l’argent. Consultez les offres sur internet, dans les journaux locaux, sur les panneaux d’affichages de votre université, où tout simplement les pancartes « à louer » dans les rues qui sont plus répandues qu’en France.

 

Les agences privées en revanche vous factureront le service de recherche, tandis que leurs offres s’adressent souvent à des gens un peu plus fortunés. Comptez entre 250 euros à 500 euros par mois pour une chambre étudiante selon la ville et la proximité avec le centre ville.

 

Pour commencer vos recherches sur place, n’hésitez pas à loger dans une auberge de jeunesse les premières nuits, le prix moyen étant de 10 euros par nuit, ce qui vous permettra de rencontrer d’autres personnes aussi à la recherche d’un logement, échanger des conseils, et pourquoi pas y trouver vos futurs colocataires !

 

Les démarches à faire une fois votre logement trouvé :


 

Comme en France, les locataires doivent signer un bail afin de s’assurer de la durée durant laquelle ils bénéficieront de l’appartement, ainsi que des conditions générales et du montant du loyer. Vous devrez de plus déposer une caution ou « garantie locative » équivalente à un ou deux mois de loyer qui vous sera rendue à la fin de votre bail une fois l’état des lieux terminés dans les meilleures conditions.

 

Chaque paiement de loyer ou autres que vous effectuez doit obligatoirement générer un reçu que vous devez garder ! Ne donnez jamais d'argent sans recevoir de preuve par la suite de votre paiement.

Quelles sont les frais d'inscription aux universités en Belgique ?


 

Les frais d'inscriptions aux établissements de l'enseignement supérieur belgeLes frais d’inscriptions en Belgique seront à partir de la rentrée 2012 beaucoup plus importants qu’en France suite à leur augmentation par le (nouveau) gouvernement belge. Ils varient grandement selon le type d’établissements rejoints afin d’effectuer ses études supérieures, ainsi que la formation que vous souhaitez rejoindre, certaines étant plus coûteuses que d’autres.

 

Les frais d’inscription aux universités Belges :


 

A partir de l’année 2012, les frais d’inscription aux formations dans les universités belges seront compris entre 1923 euros à 3845 euros, le montant dépendant de la formation, du niveau d’études et de l’établissement que vous souhaitez rejoindre.

 

Celui-ci est précisez lors de votre inscription, et peut changer d’une année sur l’autre selon l’évolution que souhaite donner le gouvernement belge.

 

Les frais d’inscription au sein des hautes écoles et écoles supérieures des arts :


 

Les frais d'inscriptions aux universités belgesLes droits d’inscriptions varient selon la durée des études et le type d’établissements choisis, mais sont globalement proches des valeurs données :

Pour les études longues à savoir niveau Master (5/6 ans), l’année de spécialisation coûte 455 euros alors que les autres années coûtent 351 euros.

Pour les études courtes, à savoir niveau Bachelier (3 ans), la troisième année coûte 228  euros alors que les deux premières années coûtent 175 euros.

 

Certains établissements demandent des frais supplémentaires aux étudiants afin de couvrir d’autres dépenses ou formalités spécifiques. Les montants indiqués correspondent à l’année 2011 et peuvent être amenés à évoluer.

 

L’évolution des frais d’inscriptions aux établissements belges :


 

D’une manière générale, les frais d’inscriptions aux établissements de l’enseignement supérieur en Belgique sont amenés à évoluer à la hausse suite aux nombreuses réformes prévues par le gouvernement. Cette tendance est d’ailleurs remarquable d’une manière générale dans l’Union Européenne, la majorité des pays ayant tendance à suivre cette voie pour les prochaines années.

 

Pour en savoir plus sur les frais liés aux études en Belgique, consultez l’article « Le coût pour un an d’études en Belgique ».

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Pays similaires